17 JUIN 1940 – Charles Tillon m’asticote

Souvenir de l’Oncle Zé

J’étais peinard dans mon fauteuil avec ma bonne bouffarde et lisais les dernières cartes postales que m’envoyaient régulièrement les braves piou-pious que j’avais envoyé en centre aéré dans les Pays Baltes. Soudain, le père Molotov débarqua comme un jobastre dans ma piaule :

« –Jojo, on a un problème !  » La phrase sublime, celle qui a le don de m’énerver, à chaque fois que je l’entends, je sais que je vais encore m’énerver, que je vais encore prendre mon petit carnet, et qu’une nouvelle fois Beria ne tarderait pas à débarquer pour faire sa pleureuse avec ses « Comment tu veux que je fasse les courses avec si peu de personnel ? » et ses  » Va falloir encore agrandir les sous-sols de la Loubianka…pfff!« .

Mais Molotov me pratiquait bien, il savait que quand il déboulait avec cette prose, il devait attendre que je lui adresse la parole avant d’en rajouter une. Bref, après avoir tiré une bonne bouffée de Schleusstabak, un super mélange que m’envoyait Ribbentrop, je lui répondis d’un « Allez, accouche ! ».

« Jojo c’est encore les Français ! … Tillon a tracté çà, à Bordeaux. » Et il me tendit un petit bout de stencil que je m’empressai de lire. J’ordonnai aussitôt au batelier de la Volga : « Va vite me chercher Thorez et Marty ! Enfin… s’ils ne sont encore pas en train de se castagner au Self « .

Comme je l’avais présagé, ils arrivèrent 10 mn après dans un état lamentable, le grand Maurice saignait du pif et le Dédé avait un cocard de dalmate, je pensai alors qu’il faudrait bien que je me décide un jour à zapper l’un des deux. Je leur gueulai : « C’est quoi encore ce bordel ? Le mataf’ appelle au combat à Bordeaux, par ailleurs j’ai appris que Monmousseau commençait à rassembler des armes à Marseille. Il paraîtrait même qu’un instit’ du Limousin* fout le bordel dans les hôpitaux militaires… Vous savez pas tenir vos gars ou quoi ? »

André MARTY et Maurice THOREZ

«  C’est la faute à Frachon ! » rétorqua Thorez, « C’est lui qui les a envoyé réorganiser le parti après l’interdiction… et devine qui lui a suggéré Charles Tillon ? c’est ce brigadiste de mes deux ! » et lançant le poing vers Dédé : « T’approche pas, j’suis pas un de tes nanars d’espingouins moi, tu ne m’auras pas ! »

« Va planter tes patates, fils de Saucisson ! » répondit Marty bondissant sur lui en ajoutant : « Tu vas voir, je vais te refaire la bataille de l’Ebre, moi ! » et Bim, c’était reparti, il fallut appeler une demi-douzaine de mes gardes pour les séparer.

Je me tournai vers Molotov  » Qu’est-ce qu’on fait en local ? On agit ou on méprise ? ».

Comme à son habitude il me sortit une connerie :  » Avec un peu de chance, Charles et Gaston pourraient finir comme Nizan « .

Charles Tillon

« Et le Front, tu le trouves où abruti ? » lui répondis-je, « Le vieux Pétain vient de demander l’armistice, çà faisait déjà une semaine que Ribbentrop avait préparé la déclaration, il me l’a envoyée dans son dernier colis… tiens ? çà me fait penser que ses Bretzels ne sont pas revenus d’analyses… File au labo et si c’est ok, ramène les moi, j’ai une envie de salé … au moins comme çà tu te rendras un peu utile ! … et tu surveilleras un peu Maurice, j’ai peur qu’il ne me fasse quelque connerie pour se racheter »

Vraiment, en cette fin de printemps : je n’étais pas aidé., çà n’a jamais été ma période…

*Les lecteurs me pardonneront cet autre léger anachronisme, Georges Guingouin, futur chef des Maquis du Limousin, n’est blessé au combat que le 17 juin 1940, le jour même où Pétain demande l’armistice ; évacué vers un hôpital militaire le 18, il lancera, après sa convalescence son premier appel aux armes en août 1940.

L’appel du 17 juin

Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie… Et maintenant, ils livrent la France. 

Ils ont tout trahi. Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler, livrer le pays entier au fascisme.

Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme. Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes. Il est le nombre : uni, il sera la force.

– Pour l’arrestation immédiate des traîtres

– Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, unissez-vous dans l’action !

Gradignan – 17 JUIN 1940

1935 – le jour où J’ai rebaptisé Stakhanov

Souvenir de l’Oncle Zé C’était en août 1935, j’étais en pleine sieste et c’était pas vraiment le jour de m’emmerder. La veille un connard de l’Etat Major m’avait fait signer, entre deux liasses de chèques vacances pour la Sibérie, la nomination de Toukhatchevki au…

Autres articles Culture

Journée d’action du 16 juin : Tino Roussi avec vous !

Hé oui, les Petits Amis… Entre petits Papas, on se rend quelques services, j’ai donc convaincu notre ami Tino Roussi de descendre le 16 juin pour votre journée d’action, puis çà va nous faire des vacances ! A vous donc de le supporter avec cette chansonnette … bon courage !

Quand le Petit Père des Peuples convainc Papa Noël de descendre à la journée d’action du 16 juin

Nicole Notat….
de tes pipeaux on en veux pas,
tu nous as assez entubés 
avec la réforme Juppé


Nicole Notat,
de tes Ségur on en veux pas,
retourne donc à tes jetons 
de conseils d’administration


Et si tu as quelques soucis
pour terminer tes fins de mois,
traverse vite donc la rue
avec ton pote Manu
vous trouverez bien tous les deux
quelque travail bien fructueux
mais n’oublies pas …
Nicole vendue 
de tes pipeaux on en veux plus,
tu nous as assez entubés 
avec la réforme Juppé


Nicole Notat,
de ton Ségur on en veux pas,
retourne donc à tes jetons 
de conseils d’administration

Berger en route vers l’Oscar

La CFDT, au palmarès impressionnant depuis sa création, va très certainement battre des records cette année. Après les triomphes de « Qu’il Etait Jaune mon Secrétaire (How Yellow Was My Secretary) « , retraçant les carrières juteuses des anciens dirigeants de la Confédération , ou de « La Guerre du Peu », sur les coulisses des pseudo-négociations relatives à la dernière réforme des retraites, la cuvée 2020 s’annonce prometteuse. La maison de production MEDEF, chère à la centrale syndicale, a décidé de mettre les gros moyens pour que leurs vedettes fétiches remportent un maximum de récompenses dès la réouvertures des salles de cinéma.

Déjà toute la « bonne » Presse, s’accorde pour vanter les mérites du dernier Berger, « VOL AU DESSUS D’UN NID DE COCUS… ET CONTENTS » dans lequel le comédien tient le rôle principal.

Lors d’un entretien accordé à BFM-TV, à l’occasion de l’annonce officielle de sa nomination pour l’Oscar de la Servitude, Laurent BERGER s’est félicité qu’aucun animal n’avait été blessé durant le tournage, juste quelques millions de travailleurs qui risquent de le sentir passer…

Les potions du Maître

Vous avez aimé l’Elixir de Mère Belloubet ? Vous allez adorer les Potions de Dupont-Moretti !


Les potions du Maître

Vous avez aimé l’Elixir de Mère Belloubet ? Vous allez adorer les Potions de Dupont-Moretti !

Docteur Justice

partenaire de l’Elixir de Mère Belloubet Vous peut-être avoir oublié, mais moi, professeur en médecine… et peux donner certif’ médical à vous… Da ! da ! Si vous avoir condamnation prison… Trofim donne vous papier expertise pour dire : état santé à vous incompatible…

l’Elixir de Mère Belloubet

Chronique Médicale de Trofim Lyssenko Vous, plus malins sortir médication pour repris de justice que pour trouver traitement coronavirus… mais Trofim féliciter experts médicaux de Ministère Justice ! Bravo, découverte médicale digne d’éloges. Prévenu beaucoup malade… risque mourir beaucoup, état incompatible avec emprisonnement mais…

Castex LE CLIP DE SON PROGRAMME

By Federico Fellini

A l’attention des derniers de cordée

… donc chers amis, chers camarades après la découverte de cette Dream Team, une seule suggestion pour pour vous : Coupez le poste… prenez un bon bouquin, passez-vous un bon DVD, sortez au ciné, au bistrot ou faire pisser le chien mais pour votre santé mentale ne restez pas devant la lanterne magique ! Depuis trois jours nos journaleux nationaux attendaient impatiemment de ressortir la brosse à reluire… je ne sais pas si les nouveaux ministres ont le cul propre, mais il est sûr que leurs pompes seront irréprochables.


Castex ex-SEARCH AND DESTROY

par Bérard-Henry LEVY-DELÂNE

Go ! Go ! Go ! En nommant Jean CASTEX à Matignon, le Président Macron fait rentrer, une nouvelle fois dans son logiciel gouvernemental, un vétéran des unités « SEARCH & DESTROY » Services-Publics. Enfin… la campagne « Réforme des Retraites  » va retrouver le second souffle qui lui manquait depuis que les salopards de défaitistes, candidats aux Municipales, l’avaient mise en suspend… Quant à ceux qui espéraient une pause dans l’offensive contre l’Hôpital Public… Ils n’ont cas aller se faire soigner à Cuba !

Au cul la balayette ! … aussi pour les branleurs d’assistés sociaux vietcong-nisés qui pensaient qu’ils allaient pouvoir bouffer autre chose que de la merde avec leurs revenus de sous-développés… tu veux du Bio ? Bosse chez MacDo ! ils sont toujours en quête de « collaborateurs » ! Temps partiel 120 mn par semaine pour le Smic horaire… c’est moins long que le Seigneur des Anneaux même dans sa version courte ! C’est pas l’Enfer, pourquoi se plaindre ? Vous ne voulez pas quand même pas mes doigts d’auteurs pour bricoler quatre burgers pour 2h de taf’ par semaine ?

JEUNES PRECAIRES
Juvenprolétariat

Et si l’on reste aux les planqués boutonneux… La lambada pour la Fête de la Musique c’est NO MORE ! On va vous sortir un néo-CPE aux petits oignons, qui va vous mettre un peu sur les rails… Vous allez bientôt vous prendre pour des Chintocs du Far-West travaillant allègrement dans les grandes prairies mondialisées !

Espère toujours…

J’oubliais, toutes les amazones patentées qui caressaient l’espoir d’avoir une pisseuse à Matignon… C’est à l’eau ! Le paritarisme se sera pour les Régionales… on enverra, comme d’hab’, les mémères sur zone ennemie en mode opé-suicide et on gardera les couillus pour les sièges !

L’important c’est d’avoir du 50/50 sur l’ensemble des candidats … Non mais ! Un politique qui pisse pas debout… c’est pas un politique !

Putain, je suis en mode Happy de matin… Vive le nouveau monde vrai !


LA RUBRIQUE DU MONDE VRAI FILOUSOPHIQUE – Des pré-socratiques copulateurs aux néo-narcissiques contemporains… Tout pour réussir son contrôle continu de Filousophie, sous la direction tant clairvoyante qu’éclairée de Bérard-Henry LEVY-DELÂNE, Mastre de Conférence et Serre-file des Néo-fancoulistes

Pourquoi les armes francaises ne tuent pas de civils au Yemen

par Bérard-Henry LEVY-DELÂNE J’avais quarante ans et je ne laisserai dire à personne que j’étais moins con à l’époque que maintenant. Lors de mes nombreux voyages, je suis passé une fois par Aden, je devais peut-être même avoir une piaule là-bas … Oh, juste…

Docteur Justice

partenaire de l’Elixir de Mère Belloubet

Trofim LYSSENKO

Vous peut-être avoir oublié, mais moi, professeur en médecine… et peux donner certif’ médical à vous… Da ! da !

Génération Pif

Si vous avoir condamnation prison… Trofim donne vous papier expertise pour dire : état santé à vous incompatible avec emprisonnement.

Légère compensation en échange, payable d’avance et en €uros ( moi déjà baisé une fois par gros escroc du 92 qui avoir donné moi colis de Noël périmé et réduction 10% chez Flunch-Levallois)

voir détails de l’élixir

Chloroquine et théorie des sciences

par Trofim LYSSENKO Vous… être dans merde  ! Vous être foutu ma gueule depuis mort petit père des peuples parce-que moi avoir dit y avoir deux sciences… une bon : science prolétarienne toujours va vers avant pour donner bonheur aux classes laborieuses et autre…

Journée d’action du 30 juin

Sarkozy Hollande Macron les casseurs

Tandis que l’ex-jupette Notat peint la girafe dans sa jolie tenue de comtesse de Ségur… les fermetures de lits se confirment, le gouvernement chipote pour le versement des primes Covid, les Gobelins placés dans les directions, plus arrogants que jamais, continuent le massacre organisé de leurs hôpitaux… et le Président Macron est content de lui. Dans ce contexte, tonton Zé ne saurait que trop vous conseiller de participer à la journée d’action du 30 juin. Quant à ceux qui vont voter dimanche, n’oubliez pas à qui vous devez la suppression des 60 000 lits d’hôpitaux durant ces trois dernières décennies…


Balance ta soeur !

The Filous Brothers

Dans la série des « Mais y a pas que moi ! » , la bande des Procurator de Martine Vassal soupçonne la Congrégation de Notre-Dame de la Compassion de fraude électorale… en effet lors d’une conférence de presse , José Allegrini , s’est défendu d’un « Allez voir du côté de Notre-Dame-de-la-Compassion…« , à propos de l’enquête sur les procurations frauduleuses visant les candidats LR.

La mère supérieure de la Congrégation demande des excuses officielles et convoque Vassal et Allegrini pour leur faire réviser leurs écritures… les Saintes, car celles des procurations sont au bureau du Juge

l’Elixir de Mère Belloubet

Chronique Médicale de Trofim Lyssenko

Vous, plus malins sortir médication pour repris de justice que pour trouver traitement coronavirus… mais Trofim féliciter experts médicaux de Ministère Justice ! Bravo, découverte médicale digne d’éloges.

Prévenu beaucoup malade… risque mourir beaucoup, état incompatible avec emprisonnement mais grâce à Elixir de Mère Belloubet… une cuillère à soupe le matin et le soir… et hop ! Deux semaines traitement et pouvoir recommencer à fumer gros cigares dans canapé et danser lambada à fête de la musique !

Trofim, souhaite qu’experts offertisés par beaucoup récompenses officielles et autres… trouver jolies datchas pour passer vacances d’été. Davaï !

Trofim Lyssenko

Biologiste, généticien, botaniste, inventeur, réparateur de machine à laver, grand joueur de TAC-O-TAC… quel aspect hétéroclite que le sienDirecteur de notre rubrique scientifique « De mes deux… sciences »

Procédure de mise en relation avec Trofim dans les limbes

Chloroquine et théorie des sciences

par Trofim LYSSENKO Vous… être dans merde  ! Vous être foutu ma gueule depuis mort petit père des peuples parce-que moi avoir dit y avoir deux sciences… une bon : science prolétarienne toujours va vers avant pour donner bonheur aux classes laborieuses et autre…


Contents d’eux …

Lors de son dernier talk show, le Trépidant Macron s’est félicité de la gestion de la pandémie COVID 19 par son gouvernement. Devant tant de brio, les studios Walt Nickey ont lancé, à l’attention des séniors une nouvelle production : MANUZCO, le Président mégalo. La concurrence ne s’est pas fait attendre, les Productions Les Républicains lancent un nouveau blockbuster dont l’action se déroule dans les EHPAD de Marseille : PROCURATOR , avec dans le rôle principal Martine VASSAL



Des nouvelles du dernier Jean-Luc Bobard en cours de production : tandis que les prises de vue à Tourcoing se sont achevées, le tournage se poursuit en Seine-Maritime et une nouvelle expression fait un tabac parmi les jeun’s du Havre :  » Ton maire l’absent ! « 

L’usine est à eux, mais ils comptent sur vous !

Chronique gastronomique de l’Oncle Zé

« De bon appétit, le bourgeois bouffa la Commune »

, déclamait Maïakovski dans son poème Les Premiers Communards (disponible dans la Zémathèque). Vous avouerez, Camarades, que le prolo de base, dans sa nature, manque cruellement de civilité, le retour d’invitation n’est pas dans ses gènes. Depuis 1871, cette dette culinaire demeure toujours à son passif sans que jamais elle ne soit entièrement acquittée. Les petits mitrons républicains avait bien commencé à trier les lentilles : 1905*, la séparation de l’église et de l’Etat privait la bourgeoisie de ses Chefs de Partie** , alors qu’ils étaient déjà amputés, depuis quelques années auparavant , de leurs apprentis commis par l’interdiction du travail des enfants de moins de 12 ans.

* Cette même année, tandis qu’à Saint-Pétesbourg, les cosaques lançaient la mode des paëllas géantes Place du Palais d’Hiver, le réalisateur Serguei Eisenstein, âgé de sept ans, s’éclatait la clavicule en faisant du roller au Grand Escalier d’Odessa.

**appelés aussi Aboyeurs

1ère et 2ème Intox Mondiale

La grande intoxication alimentaire de 14, conduisit mon cher peuple russe à s’adonner à une nouvelle cuisine dès 1917. Chez vous, les honorables recettes Frontpop’, récompensées au Concours Agricole de 1936, ne parvinrent toutefois pas à détrôner celles à la carte de Chez Maxim’s ; surtout qu’une pénurie d’olives internationales amena un commis de gargote jusqu’ au grade de Chef Etoilé de la Maison Espagne. Cette déroutante promotion annonçait une toxémie internationale qui allait s’étendre sur toute l’Europe. Heureusement, mon cuistot préféré, un certain Joukov, nous marmita une fricassée maison lors d’un pique-nique sur les rives de la Volga… le père Von Paulus en a fait une indigestion si carabinée, qu’on l’entendait dégueuler ses tripes de l’usine Dzerjinski jusqu’à l’Alexanderplatz.

Si par la suite, quelques cuistances furent offertes à certains des plus en vue à la Libération, le solde de tout compte n’était toujours pas réglé… et peu à peu, l’on se fit à l’idée que finalement, le doryphore pouvait cohabiter en bonne intelligence avec la patate… ou plutôt, que la patate devrait supporter le doryphore, le nuisible étant de toute façon assuré de sa becquetance.

Les temps modernes

Les tambouilles des années 80 n’ayant pas vraiment, ou si peu, changé l’art culinaire, que quelques ingrédients d’apothicaires ont suffit pour massacrer en quelques décennies les meilleures réalisations de votre patrimoine gustatif… et vous conduire aujourd’hui à cette fameuse cuisine moléculaire, tant engouée.

Avec elle, si l’esthétique est au rendez-vous, la consommation en est des plus toxiques. Ainsi, on injecte une grosse louche de jactance révolutionnaire ; ceci afin de masquer le goût d’une trop longue macération social-démocrate. Le produit ainsi paré est prêt à être cuisiné, il suffit de bien le diluer à feu nourri dans n’importe quel bac plus ou moins sain et d’y rajouter le plus d’épices possibles, attention ! n’utiliser que des plus inodores et incolores. La saveur, elle importe peu, le principal étant plus de vous empoisonner bien lentement que de vous procurer de la saveur.

La liste des adeptes militants de cette tambouille s’allonge au fil des concours : Padawans mitterandieux, Sociophobes dénaturés, Législophages confirmés, Capitalogistes portés sur la petite enfance, et même jusqu’à certains de vos cadres sur le retour. La Faculté, dans son ensemble, s’accorde bien pour la déconseiller aux plus fragiles, d’autant plus qu’ils en sont souvent les plus friands et victimes, au stade le plus extrême de Lepenite aigüe.

L’Espoir

Il demeure toutefois quelques lueurs d’espoir… ainsi à la grande insatisfaction de vos possédants, certaines associations peuvent surprendre, le tout est de s’entendre dès le départ, sur le plat à conconcter. Sans recette équilibrée vous passerez de la daube lentement mijotée au préparé-micro-ondable.

Parmi ces quelques rares défenseurs de la gastronomie sociale, vous avez la chance d’avoir à Gémenos les ex-Fralib, néo-ScopTI. Après 1336 jours de lutte acharnée contre la multinationale UNILEVER qui dé-localisait la production de la marque Eléphant en Pologne, ces gâte-sauce libérophages se montèrent en Société de Coopérative Ouvrière Participative et produisent depuis 2014 leurs marques de Thé et Infusions 1336 puis SCOPTI avec comme slogan de coopérative « Engagée sur l’humain, engagée sur le goût »

Ils ont aujourd’hui plus que jamais besoin de vous !

« Malgré la reconnaissance de notre savoir-faire et la qualité de nos produits, SCOPTI manque de moyens financiers pour se développer et se projeter sereinement dans le temps. Alors que le carnet de commandes se remplit, la vente des marques « 1336 » et « Bio SCOPTI » peine à trouver sa place sur le marché. Nos marques sont très jeunes, insuffisamment connues et il reste encore beaucoup à faire pour que chaque consommateur puisse y avoir accès. L’absence de publicité fait défaut à notre notoriété et nous devons trouver les fonds nécessaires pour cela ! »

Comment les soutenir :

Totalement gratuit : Faire une demande de produits SCOPTI auprès de votre supermarché

soit directement à l’accueil, soit par un petit mot dans la boite de suggestions/idées du magasin. Le capitaliste n’a d’autre valeur que le pognon, il est donc par nature plus enclin à étudier ses études de marché que de se conformer aux directives officieuses des organisations patronales, vous vous doutez bien que ce genre réussite ouvrière n’est pas sans leur donner quelque crise d’urticaire.

Se payer le plaisir

de déguster un thé ou une infusion de qualité, équitables, privilégiant dès que c’est possible les circuits courts (Auvergne et Drôme pour les plantes d’infusion) ,garantis sans arôme artificiel, fabriqués en France et traçables... (un mot que j’aime bien… mes années de limbes ne m’ont pas pour autant changé le naturel paternelo-vigilant) La Boutique 1336

Participer même modestement à la campagne de Sociofinancement

SCOPTI appelle à la mobilisation de tous pour passer un cap difficileParticipez

Nous avons besoin des ressources financières nécessaires pour gagner, notamment dans la perspective de nouveaux contrats avec la grande distribution. Ces contrats permettront de pérenniser la coopérative mais demandent une trésorerie et un fond de roulement importants. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une grande campagne de sociofinancement dans le but de doter SCOPTI des moyens de son développement, et de l’accélération de ses ventes. Nous appelons toutes les personnes qui souhaitent s’engager à nos côtés à y participer ! »

Le nouveau Thélétament ou La Thénèse en vidéo

Leur histoire – 27 mn

Leur histoire – docu Public Sénat – 54 mn

%d blogueurs aiment cette page :