Il était une fois… LES TRAVAILLEURS DE CHEZ RENAULT

De sa nationalisation à la libération à sa privatisation, la régie était considérée comme le laboratoire social de la France… le XXIIème Congrès a sans aucun doute moins désespéré les travailleurs de Billancourt que les sociaux-traitres privatisateurs, vipères même pas lubriques (hormis le magicien Zob) … juste rosâtres tels des chancres mous à l’aube de leur jeunesse … Changez-leur le slip ici et maintenant !

Papy avait connu
des autos vert-de-gris,
des Panzers tape-culs
défilant dans Paris,                                

Muées en Coccinelles
à la libération
pour être concurrentielles 
d’notr’étatisation


Refrain 1
Cà n’valait pas
Une R15 de Maubeuge
Cà n’valait pas
Une Dauphine de chez Flins 
Cà n’valait pas
Une Juvaquatre fourgoneuse
Cà n’valait pas 
Une 4L de l’île Seguin


Amiante, swim-gums en hordes
déferlaient sur l’pays
fallait bien que les Ford
débarquent elles aussi
                                
Précurseur d’Ikea,
Volvo et ses Amazones
suivait Fiat Italia
et puis toutes les nippones




Refrain 2
Cà n’valait pas
Une Fuego de Maubeuge
Cà n’valait pas 
Une Gordini de Flins 
Cà n’valait pas
Une frégate spacieuse
Cà n’valait pas 
Un R6 de l’île Seguin


De nos jours nos bagnoles,
semblent toutes clonées
qu’on met parfois des plombes
à les différencier


Aux confins de l Asie 
elles sont fabriquées, 
payées en hecto-riz
et sans congés payés


Refrain 3
Tout ça n'vaut pas
Une Kangoo de Maubeuge
Tout ça n'vaut pas
Une Zoé de chez Flins 
Tout ça n'vaut pas
Une boite d’vitesse cléoneuse 
Tout ça n'vaut pas
Tous leurs ancêtres de l’île Seguin

Journée d’action du 16 juin : Tino Roussi avec vous !

Hé oui, les Petits Amis… Entre petits Papas, on se rend quelques services, j’ai donc convaincu notre ami Tino Roussi de descendre le 16 juin pour votre journée d’action, puis çà va nous faire des vacances ! A vous donc de le supporter avec…

%d blogueurs aiment cette page :