Berger en route vers l’Oscar

La CFDT, au palmarès impressionnant depuis sa création, va très certainement battre des records cette année. Après les triomphes de « Qu’il Etait Jaune mon Secrétaire (How Yellow Was My Secretary) « , retraçant les carrières juteuses des anciens dirigeants de la Confédération , ou de « La Guerre du Peu », sur les coulisses des pseudo-négociations relatives à la dernière réforme des retraites, la cuvée 2020 s’annonce prometteuse. La maison de production MEDEF, chère à la centrale syndicale, a décidé de mettre les gros moyens pour que leurs vedettes fétiches remportent un maximum de récompenses dès la réouvertures des salles de cinéma.

Déjà toute la « bonne » Presse, s’accorde pour vanter les mérites du dernier Berger, « VOL AU DESSUS D’UN NID DE COCUS… ET CONTENTS » dans lequel le comédien tient le rôle principal.

Lors d’un entretien accordé à BFM-TV, à l’occasion de l’annonce officielle de sa nomination pour l’Oscar de la Servitude, Laurent BERGER s’est félicité qu’aucun animal n’avait été blessé durant le tournage, juste quelques millions de travailleurs qui risquent de le sentir passer…

%d blogueurs aiment cette page :